Bernard Messerli


Arbre, mon alter ego

Parents, amis, voisins, collègues, tous les gens qui me connaissent bien me trouvent arborescent. Ce n’est sans doute pas un compliment, mais j’accepte la remarque. Ça me rappelle mon enfance et mes ascensions dans les arbres pour penser et rêver le monde, pour contempler et dominer la planète. Cela me remémore aussi mes passages de branches en branches pour élaguer d’altières frondaisons de tilleuls ou pour expliquer l’élagage aux apprentis dans les grands cèdres de l’école de Marcelin.



Et maintenant, pour jouer le singe, je navigue un peu entre les branches des sciences et des techniques, des livres de toutes sortes et des partitions musicales et je cherche les branches de mes lunettes.

J’aime tailler… une bavette avec les bonnes vieilles branches que je croise !

Dès 2008 Conservateur des jardins, plus souvent conversateur et plus exactement collaborateur scientifique pour la botanique et l'histoire des jardins au Château de Prangins (temps partiel) et journaliste indépendant (chroniques jardins)

  • 1981 à 1994 Paysagiste indépendant (taille, élagage, greffage...), producteur et vendeur de fruits enseignant professionnel (paysagisme, pépinière, botanique) à Genève
  • 1991 Brevet fédéral de paysagiste
  • 1987 Maîtrise fédérale en arboriculture
  • 1977 Diplôme horticole de Lullier
  • 1976 CFC des métiers de l’horticulture
  • 1976 à 1981 Agrotechnicien en entomologie des vergers à l’Agroscope ACW
  • 1972 à 1973 Pépinièriste stagiaire en Angleterre